Les sciences et la technologie vue par les élèves

L'ordi qui tient chaud

Publié le jeudi 1 février 2018 09:31 - Mis à jour le jeudi 1 février 2018 09:33
pexels-photo-204611.jpeg

L'ordi qui tient chaud

 

 

 

Des centaines d'entreprises utilisent chaque jours des ordinateurs ultra puissants pour calculer des données.

Tous ces calculs sont faits dans des supercalculateurs qui produisent et dégagent de la chaleur.

Du coup, en 2010, un ingénieur ( Paul Benoit) s'est dit que cette chaleur pourrait devenir une ressource renouvelable.

 

Le principe technique de départ est un radiateur numérique à l’intérieur duquel on remplace les composants électriques (résistance) par des composants de calculs (processeurs ou supercalculateurs). Il est relié à la fois au réseau électrique et au réseau fibre optique. L’utilisateur va sélectionner une température, et cela va agir sur les calculs qui seront plus ou moins importants.

Chaque radiateur (appelés Q RAD) développe 500 W de puissance et peut chauffer une pièce de 14 à 27 m2 Les utilisateurs ont le contrôle de la température via un thermostat et une application mobile qui permet également de gérer le chauffage à distance. les ingénieurs ont mis 3 ans à créer cette application, qui permet de chauffer des logements.

 

Le système varie selon les saisons, pour l'instant, une centaine de logements sociaux en sont équipés car l'installation coûte cher mais Paul Benoit espère développer son invention dans les collectivités mais aussi dans les habitations.

Pour cela, il mise sur une toute nouvelle version de son Q.rad qu'il a présentée au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas. Ce radiateur numérique embarque toute une série de capteurs qui permettent de mesurer la qualité de l'air, la luminosité,etc ... Ce n'est pas tout, car le nouveau Q.rad fait aussi office de point d'accès Wi-Fi, de chargeur sans fil et d'enceinte Bluetooth grâce à des haut-parleurs intégrés.

Pièces jointes

À télécharger

 / 1