Chroniques

A la découverte d'un mot ... lamentation

Par FRANCIS MONTECOT, publié le jeudi 25 janvier 2018 08:47 - Mis à jour le vendredi 13 avril 2018 19:05
cry-2764843_960_720.jpg
Retrouvez régulièrement des mots pour en découvrir l'origine et le sens

Ce mot féminin est emprunté au latin « lamentatio » qui fait référence à des gémissements, des pleurs, des plaintes douloureuses.

Une lamentation est d’abord une plainte forte et prolongée, parfois de caractère religieux et rituel, par laquelle on déplore un malheur public ou personnel. A Jérusalem, le Mur des lamentations est un fragment de l'enceinte datant du roi Hérode devant lequel les Juifs venaient chaque vendredi se recueillir et pleurer sur la ruine de leur ville et où sont célébrés les offices quotidiens depuis 1967.

Par extension, cela désigne une longue plainte amère et vive, exprimant, de manière souvent exagérée, le dépit, le regret, des récriminations, etc…

Le mot a aussi donné le verbe pronominal : « se lamenter » qui signifie se plaindre avec des gémissements et des pleurs. Il prend alors une forme souvent bruyante et prolongée, pour exprimer sa douleur, déplorer un malheur, un ennui.

On trouvera alors : « Se lamenter d'avoir à faire une chose pénible », « Se lamenter sur son sort » etc…

Pièces jointes
Aucune pièce jointe